Les Cies, îles des Dieux

Les Cies, îles des Dieux

la sonnerie du réveil, le léger sifflement de la bouilloire, les vapeurs de café emplissant nos narines ensommeillées …

Il est 6h30, le moteur de Leenan Head ronronne déjà à l’unisson avec celui des pêcheurs locaux de retour ou en partance pour une marée.

Tandis que notre coque de bois glisse doucement vers la sortie de la ria endormie, nous rêvons à notre prochaine escale, les îles Cies à quelques milles de là …

Illas_Cíes_Topographic_Map_en_(with_shadows) Chapelet d’îlots, que dis-je, de joyaux, situés à quelques encablures de Vigo, cet archipel est classé réserve naturelle depuis 1980 et fait partie du parc naturel des îles Atlantique de Galice depuis 2002.

Nous longeons l’île Monteagudo au nord, reliée à sa petite soeur Isla Montefaro par une longue plage de sable blanc farineux de plus d’un kilomètre de long appelé Rodas et devant laquelle notre ancre s’abîme par 7 mètres de fond.

Face à nous, du granit coiffé de pins et d’eucalyptus pour cette île flirtant avec les cieux à près de 200 mètres d’altitude.

La réserve apporte le gîte et le couvert à la plus grande colonie au monde de Goélands Leucophé, aux Cormorans Huppés et aux Mouettes des Brumes.

 

Sitôt les derniers touristes embarqués à bord de la vedette rapide filant vers le continent, notre équipage s’est délecté d’une robinsonnade à l’heure du couché de soleil … de la grimpette, une baignade improvisée, quelques coquillages ramassés …

Octobre 20175Afin de pouvoir visiter les fonds marins, les hommes grenouille du bord ont du demander une autorisation indispensable en cas de plongée en apnée avec plombs, une formalité qui en vaut le tuba … au menu visuel (toucher avec les yeux …) araignées en pagaille, bancs de mulets, coquettes, poulpes, oursins, champs de varech, forêts d’anémones … la loutre est restée discrète et invisible ainsi que les homards.

DSCN2478.JPGLes alentours des îles abritent également baleines, dauphins et plusieurs espèces de tortues marines … les eaux douces gorgées d’alluvions mêlées aux courants marins louvoyant entre les îles, invitent toutes ces espèces à prospérer dans l’archipel.

DSCN2453On se sent l’âme d’un découvreur foulant pour la première fois le sable immaculé où seules les empreintes d’oiseaux sont preuve de vie insulaire.

Octobre 20176Terres Celtes avant de devenir Romaines ; Bénédictins et Franciscains y ont vécu mais elles furent également un repère de pirates Turques et Normands.

Aujourd’hui elles abritent des séjours pour les jeunes galiciens où les mini-camps organisés leur permettent de vivre en pleine nature et d’être sensibilisés à la protection de ce patrimoine unique.

Nous y avons admiré une sculpture représentant Poséidon …

DSCN2497.JPGNous quitterons les îles Cies dans une brume matinale et quelques milles plus loin, leur silhouettes flottant sur l’horizon tel un rêve de chimère nous laissèrent le sentiment d’une odyssée éphémère …

Un commentaire

  1. Mon Olivia, comme d’habitude quel beau texte qui nous porte et nous emporte avec vous sur Leenan-Head si près de la nature.

    Le bonheur de la découverte que tu ressens et que tu transcris si bien, tu nous le fais partager.

    Merci ma chérie, bonne nav’ aujourd’hui.

    Plein de bisous. maman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s