Quand les vents jouent avec les Shetland – et les nerfs du capitaine…

En attendant le vent…petite incursion dans l’archipel des Shetland. Leenan Head est à Baltasound, petite bourgade de l’île la plus Nord du Royaume-Uni : Unst. Notre zulu est dans les starting blocks, paré à naviguer vers la Norvège.

DSC04471
Carte postale des Shetland…

 

Les Shetland. Au mieux, on les situe sur une carte, au pire, on a entendu parler de leurs fameux poneys. Jusqu’au jour où la curiosité vous pousse à y aller, et les vents de Nord-Est à y rester plus de temps que prévu. Ce qui devait être une simple halte devient un nouvel environnement à découvrir.

Alors que les suppositions vont bon train dans le carré, je cite : « Et si on traçait vers les Féroés ? Où si on passait par Jan Mayen ? » – je vous laisse le soin de trouver cette île sur le globe..
« Ou sinon on fait 600 milles vers Nord, d’ici là les vents auront tournés et on pourra faire route vers les Lofoten ! »
Ou encore : « Gnagnagna le vent est toujours face à Leenan Head » – devinez qui a dit ça…

Ben voyons ! Et si, simplement, on allait explorer les Shetland ? Voilà bientôt 10 jours que Leenan Head découvre l’archipel d’île en île. Et que son équipage en prend plein les yeux.

DSC04381
Mainland

 

DSC04427
Unst

Ici, les arbres sont rarissimes, les moutons nombreux et aux tonsures variées, et les poneys encore plus petits que ce que l’on imagine ! Étant donné les vents qui soufflent en permanence sur les îles mieux vaut être trapu et court sur pattes. Pas de méprise, la population locale humaine semble cependant proportionnée de manière tout à fait harmonieuse! Est ce dû aux Vikings qui se sont établis là il y a quelque siècles ? Allez savoir ! En ce moment les gens  sont occupés à découper la tourbe en briquettes, lesquelles leur serviront à se chauffer tout l’hiver. Un boulot physique -testé et approuvé- et traditionnel. Pas étonnant que les écossais soient des adeptes des Celtic games qui consistent à faire une démonstration publique de force physique.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour échapper à ces activités éreintantes, une des solutions consiste à vivre dans les airs. En arpentant les sentiers côtiers, on croise une multitude de piafs peu craintifs et survoltés. Fulmars, macareux moines, sternes, huîtriers pies, fous, corneilles, oies sauvages, eiders etc. C’est la saison des amours…et il y en a toujours un qui niche quelque part !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Certains ont choisi de vivre sous l’eau. Les loutres, phoques et autres mammifères marins sont relativement nombreux. Seuls les saumons sont moins bien lotis. Ils sont élevés, transférés du lac à la mer, ou de la mer au lac, jusqu’à atteindre une taille raisonnable pour être poêles, enrobés d’un filet d’huile d’olive et de quelques épices…De loin, les « nourrices » qui alimentent les poissons piégés dans d’immenses cages ressemblent à d’anciennes tours en ruines. Nombreuses sont les baies qui abritent ces fermes d’élevage lesquelles représentent une des mannes économiques de l’archipel.

DSC04469
Les fermes d’élevage de saumons et leurs « nourrices »

 

Le pétrole a aussi la part belle. Sur le Mainland, trouvez la petite route qui sépare la Mer du Nord de l’Atlantique, où un panneau vous préviendra de la traversée éventuelle de loutres, et au virage suivant vous verrez une énorme raffinerie. L’ambiance de bout du monde côtoie ici celle d’industries dynamiques.

A bord, nous reprenons une dernière météo…en espérant que les vents du sud finissent par contrer le Nord-Est pour nous permettre de filer vers la Norvège en cette fin de semaine.

…Une fois n’est pas coutume, avoir les vents à contre-sens a parfois du bon…mais chuuut !!

A suivre…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s